Romans

Les oubliés de l’amas

  • Titre : Les oubliés de l’amas
  • Auteure : Floriane Soulas

L’humanité a colonisé tout le système solaire mais une planète reste inatteignable : Jupiter, l’étoile ratée. Au cours des siècles, les vaisseaux ayant échoué à percer ses défenses ont fini par créer un gigantesque nuage de débris, sur laquelle s’est construit au fil des années l’Amas, un bidonville flottant. Fraîchement débarquée, Kat a très vite intégré une équipe de recycleurs dans un but précis : intégrer le circuit des courses de vaisseaux illégales pour retrouver son frère disparu…

Mon avis :

Un peu plus de 600 pages pour raconter les aventures de Kat recherchant son frère disparu, cela peut paraître beaucoup, pourtant Floriane Soulas réussi le défi de nous emporter de chapitres en chapitres sans que nous voyions le temps passer.

Il n’en fallait pas moins pour créer l’amas, cet immense bidonville spatial flottant au dessus de Jupiter et recelant probablement autant de secrets que la planète elle même. En effet, l’autrice réussit avec brio à constituer un tout nouvel univers avec une riche galerie de personnage sans assomer le lecteur sous un flot d’informations trop importante. Un défi que les auteurs de science-fiction ne parviennent pas toujours à relever oscillant entre aucune information ou l’overdose. Dans Les oubliés de l’amas, l’autrice laisse au lecteur le temps de découvrir son oeuvre, de lieux en lieux, de personnages en personnages, l’amas se construit et se visite.

Kat, le personnage principal, est un guide agréable, auquel le lecteur s’attache rapidement. Elle n’a rien de l’héroïne badass et irréaliste qu’on ne touche que du petit doigt, et pourtant elle récèle une force de caractère impressionnante qui pousse au respect. Derrière la femme qui a tout quitté se trouve une survivante qui a bien l’intention d’accomplir sa mission coûte que coûte, même si cela se paie… Elle est entourée par de nombreux personnages hétéroclytes aux caractères nuancés et différent, ce qui permet de brosser un paysage qui s’éloigne des stéréotypes du genre, notamment grâce à la présence de personnages féminins qui ne sont ni des sylphides, ni des faire-valoir.

Mais le plus surprenant dans ce roman reste son côté sombre. Ce n’est clairement pas un roman optimiste et au fil des pages cela saute de plus en plus au yeux. La fin se dessine et n’est pas celle que nous voudrions. Les oubliés de l’amas est un de ces romans dans lequel on voudrait rentrer pour secouer le personnage principal et lui dire « eh oh, ça ne me paraît pas une si bonne idée ! ».

C’est définitivement un roman de science-fiction pour adultes, loin des clichés et des vus et revus du genre, alors si vous aimez la science-fiction et si vous êtes prêts à accepter une fin sans bisounours, ce roman est fait pour vous.

Mon ressenti : 4/5

2 réflexions au sujet de « Les oubliés de l’amas »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s