Romans

Loup et les hommes

couv59338286

Merci aux éditions Cherche midi et à Netgalley pour leur confiance.

Titre : Loup et les hommes

Auteure : Emmanuelle Pirotte

La quatrième de couverture :

Hiver 1663. Armand, marquis de Canilhac, est prêt à tout pour retrouver le saphir entrevu au cou de cette jeune Amérindienne, croisée dans un salon parisien. Il a reconnu la pierre que portait son frère Loup. Loup, trahi par Armand vingt ans plus tôt, condamné aux galères, et que tout le monde croit mort.
Hanté par son passé, le marquis embarque avec son fidèle Valère pour la Nouvelle-France. Le vent gonfle les voiles, et les images du Gévaudan natal ressurgissent : Loup, enfant trouvé, adopté… Loup, trop beau, trop brave, trop vivant.
Entre la France et l’Iroquoisie barbare se tisse le destin d’un homme hors du commun, dont le portrait se précise lentement, et dont l’ombre plane, de plus en plus palpable, sur ceux qui le cherchent.
Et si Loup avait trouvé un destin à sa mesure au pays des Sauvages ?

Mon avis :

J’ai dévoré ce livre à toute allure, j’avais un mal fou à stopper ma lecture pour aller me coucher, et je passais toute la journée du lendemain à me languir d’impatience de reprendre le récit. J’étais tellement captivée que tous les matins je racontais la suite des aventures du marquis et de Valère à ma mère qui lis très peu, mais voulait pourtant savoir ce qu’il advenait d’eux.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman. Et cela tient tout d’abord au talent de conteuse d’Emmanuelle Pirotte. A travers ces descriptions, j’ai vu s’étaler devant mes yeux les paysages du Gévaudan comme ceux du Nouveau Monde, j’ai marché et navigué auprès des héros de son récit, tremblé de joie, de peur, souri et pleuré tout au long de cette quête initiatique un peu tardive. Mais est-il jamais trop tard pour apprendre à se connaître et à s’accepter tel que l’on est?

Ce n’est certainement pas ce qui arrête Armand pour qui la force de l’âge est déjà un souvenir. Il veut savoir, il doit savoir avant de mourir si son frère Loup est vivant ou mort, s’il a oui ou non une chance de demander le pardon, l’absolution pour cette trahison qui lui pèse chaque jour un peu plus sur la conscience. Et sur son sillage, il entraîne plus qu’un valet, un ami, qui deviendra son confident et son allié indéfectible pour retrouver ce frère mystérieux dont son maître n’avait encore jamais parlé. Que dire de ses personnages, si ce n’est qu’Emmanuelle Pirotte réussit avec brio à créer toute une galerie de protagonistes passionnants et attachants avec leurs qualités et leurs défauts? Un seul se détache du lot, un seul fade et terne, détestable même, mais c’est justement à celui-ci que le rôle de « méchant » est échu. Celui qui concentre toute la bêtise et l’opprobre de l’être humain, c’est lui et malgré cela il ne parvient pas à assombrir le récit tant la lumière des autres est vive.

Un éclairage plus que nécessaire sur cette période sombre que fût la destruction lente et préméditée de la culture amérindienne, cette culture pourtant si riche, à la fois de ces différences et de ces similitudes, qui prônait l’amour et le respect avant toute autre chose. Ce n’est donc pas seulement un récit d’aventure que nous offre l’auteure, mais aussi un vibrant hommage à ces millions de vie décimées par l’avidité et le désir de pouvoir de quelques hommes tenant entre leurs mains la vie de millions d’autres.

Difficile d’en dire plus sans prendre le risque de vous gâcher le plaisir de la découverte, je ne peux que vous conseiller cette lecture, avec l’espoir qu’elle vous emportera aussi loin que moi.

Note : 5/5

Publicités

2 réflexions au sujet de « Loup et les hommes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s