Romans

Tornade

Titre : Tornade

Auteur : Jennifer Brown

Traducteur : Céline Alexandre

La quatrième de couverture :

Dans le Midwest, où Jersey vit avec sa mère, son beau-père et sa petite sœur Marine, on ne sait jamais ce que la météo réserve. Le jour où sa mère et Marine disparaissent, emportées par une tornade, Jersey se retrouve seule et sans maison. Son beau-père n’a pas la force de s’occuper d’elle et son père biologique la rejette. La jeune fille échoue chez ses grands-parents maternels, qu’elle n’a jamais connus. Ballottée d’endroit en endroit, Jersey doit tenir bon, tout en apprenant des choses qu’elle ignorait sur sa mère…

Mon avis :

J’avoue que je n’attendais pas beaucoup de ce livre. Je l’ai emprunté avec le préjugé qu’il serait un énième roman sur une adolescente à la dérive et je ne voyais pas en quoi il pourrait sortir du lot. Finalement, j’ai été assez surprise, car j’ai apprécié cette lecture et même si ce n’est pas un coup de coeur, ce titre mérite qu’on se penche dessus.

Plus qu’un récit sur l’adolescence, Tornade est surtout un récit sur le deuil et sur la reconstruction après une catastrophe naturelle. Bien sûr Jersey est une adolescente, mais cela ne rend les choses ni plus facile, ni plus difficile pour elle que pour les autres. Face à la mort et à la puissance de la nature, adultes et enfants sont aussi démunis les uns que les autres. C’est le premier point que j’ai apprécié dans ce récit : l’auteur ne fait pas de l’âge de son personnage principal un prétexte à tout et n’importe quoi.

D’autant que le caractère de Jersey ne s’y prête pas. C’est un personnage intéressant et qui a la complexité du réel. Même si elle vit une véritable descente aux Enfers et qu’elle accuse le coup, Jersey ne cherche pas à se réfugier dans l’irréel, elle s’accroche à ce qu’il reste de sa vie passée : ses amis, ses bons souvenirs pour continuer à avancer coûte que coûte. Je lui ai trouvé beaucoup de bravoure et au fond de sagesse, car elle s’efforce de prendre sur elle et de comprendre les autres plutôt que de céder à la rancœur et la colère. Que ce soit tentant ou pas, elle ne cède pas à non plus à l’égocentrisme et cela m’a plu.

J’ai aussi apprécié, le schéma du récit qui fait concorder la reconstruction de son personnage central aux révélations concernant sa mère disparue. Comme si le fait d’apprendre que l’être humain, même celui qu’on aime le plus au monde, est imparfait pouvait aider la jeune fille à s’accepter et à accepter les événements qui se sont produits.

En résumé, une lecture agréable et intéressante.

Note : 3.5/5
3

Publicités

4 réflexions au sujet de « Tornade »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s