Contes·Romans

Le royaume des cercueils suspendus

Titre : Le royaume des cercueils suspendus

Auteur : Florence Aubry

La quatrième de couverture :

Depuis que la Cérémonie a mis à jour la vraie nature de Huang, le peuple Bââ lui a imposé une punition exemplaire: le garçon de 17 ans a été le premier vivant à être suspendu à la falaise, sans provisions, près de son cercueil…

Mon avis :

Ce livre m’avait fait de l’oeil lors d’une masse critique de Babelio, mais je ne l’avais pas gagné et comme ma pile à lire est énorme, j’avais renoncé à l’acheter. Mais comme je suis veinarde, on l’a acheté à mon travail !

Ni une, ni deux, je l’ai emprunté et je n’ai pas été déçue de ma lecture. Le royaume des cercueils suspendus se présente comme une fabuleuse quête initiatique au centre de laquelle se trouve une histoire d’amour puissante et poignante.

L’univers imaginé par Florence Aubry est magnifique. Elle a su créer une ethnie dotée de sa propre culture, de ses lois, de son mode de vie, etc. L’ensemble est très détaillé et réaliste au point qu’on ne serait pas surpris cinq minutes d’apprendre que ce peuple existe réellement.

La qualité majeure de ce récit réside, cependant, dans les réflexions qui sont mises en place autour de sujets tels que l’adoption, la tolérance, la recherche identitaire de l’adolescent et surtout la place des gens dans la société. De quoi faire réfléchir les plus jeunes lecteurs tout en les faisant rêver et voyager.

L’histoire est écrite avec une très belle plume, fluide et agréable, un vrai régal qu’on dévore d’une traite sans même s’en rendre compte. 🙂

Note : 4.5/54

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s