Romans

La planète des 7 dormants

  • Titre : La planète des 7 dormants
  • Auteur : Gaël Aymon

Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu’ils découvrent les ruines d’une civilisation disparue, cela ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L’équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l’état du vaisseau ? 

La rencontre soudaine d’un peuple d’humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes…

Mon avis :

Gaël Aymon est un de ces auteurs que j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois en salon du livre, et dont je n’ai pourtant jamais lu aucun livre. Cette année, j’ai décidé de remédier à tout cela, et il est donc sur ma liste d’auteur à découvrir. J’attaque donc cette découverte avec La planète des 7 dormants.

La couverture et sa quatrième étaient prometteuses : des naufragés galactiques sur une planète d’apparence hostile qui se révèle finalement habitée. Sauf qu’avec le recul, je suis extrêmement déçue par cette couverture qui me laisse un goût amer de publicité mensongère, car elle ne correspond en rien au roman ! Autant dire que même si elle est très belle, je la trouve donc complètement à côté.

Concernant ma lecture, j’ai trouvé le style de Gaël Aymon très abordable et agréable pour des adolescents qui voudraient découvrir la science-fiction. Néanmoins, le roman est trop court pour être vraiment abouti et de nombreuses informations sont donc jetées à la volée au lecteur qui doit alors se les approprier sans se questionner. Ce qui ne me ressemble pas, mais alors pas du tout. Pourtant l’Univers imaginé par l’auteur semble suffisamment riche pour permettre un approfondissement qui aurait permis aux idées intéressantes d’être mieux développées. Or, beaucoup de questions restent ici en suspens, comme pourquoi les 7 dormants sont-ils chauves? Et pourquoi cette obsession pour le chiffre 7? J’aurai bien d’autres questions à mettre en évidence, mais celles-ci pourraient trop en révéler aux futurs lecteurs. Quoiqu’il en soit cela vous donne une idée de ma lecture.

Un sentiment d’inachevé qui touche aussi aux personnages et qui m’a empêché de créer une construction mentale suffisamment riche pour les visualiser et m’identifier ou m’attacher à eux.

Une lecture en demi-teinte qui laisse entrevoir le talent de l’auteur, mais qui ne l’éclaire pas assez pour rendre ce livre mémorable.

Mon ressenti : 2,5/5

Un autre avis chez Muti et ses livres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s