Manga

Moi, quand je me réincarne en Slime – tome 01

couv52044488

Titre : Moi, quand je me réincarne en Slime – tome 01 

Auteur : Fuse

Mangaka : Taiki Kawakami & Mitz Vah

La quatrième de couverture :

Satoru, employé de bureau lambda, se fait assassiner par un criminel en pleine rue. Son histoire aurait dû s’arrêter là, mais il se retrouve soudain réincarné dans un autre monde sous la forme d’un Slime, le monstre le plus faible du bestiaire fantastique. Le voilà équipé de deux compétences uniques : « Prédateur », lui permettant de récupérer les aptitudes de ses adversaires, et « Grand sage », grâce à laquelle il acquiert une compréhension aigüe de son environnement. Mais même muni de ces armes, ses chances de survie semblent encore limitées…

Mon avis :

Ce manga est une agréable découverte. Un collègue me l’a à la fois conseillé et prêté et je suis impatiente d’avoir la suite.

J’ai complètement accroché à l’univers jeu vidéo et aux personnages, même si pour l’instant, l’ambiance donne une impression un peu enfantine : tout le monde est beau et gentil, le lecteur sent bien qu’il y a autre chose derrière et que l’aspect plus sombre de l’histoire va probablement se développer dans les tomes suivants. En effet, même si Satoru est très gentil et ouvert, quelques petits détails ici et là, laisse présager que c’est aussi une personne très réfléchie et peut-être même un peu calculatrice, à moins que tout ne tourne tout le temps en sa faveur, cela reste à éclaircir.

Quoi qu’il en soit, ne serait-ce que pour l’humour ou le bestiaire du monde qui paraît assez fourni, le titre vaut le coup d’œil. D’autant que graphiquement, c’est vraiment très agréable. Les personnages sont tous suffisamment détaillés et soignés pour être facilement identifiable et les scènes de combats sont claires. Les fonds de cases sont la majeure partie du temps uniforme, mais dans un manga d’action, je n’attends pas forcément beaucoup à ce niveau.

Autre point fort du récit, le roman bonus de fin qui raconte les événements du tome, mais selon le point de vue d’un autre personnage dont l’interprétation prête souvent à sourire. Un petit moment agréable qui prolonge de façon surprenante la lecture.

Note : 4.5/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s