Romans

Les enquêtes d’Evariste Fauconnier et Isabeau Le Du – tome 1

couv20128726

Titre : Les enquêtes d’Evariste Fauconnier et Isabeau Le Du – tome 1 : J’agonise fort bien, merci.

Auteure : Oren Miller (pseudonyme de Lucie Castel)

La quatrième de couverture :

Sainte-Marie-La-Grise. Son cadre exceptionnel près de la côte d’émeraude en fait une destination de vacances des plus prisée. De magnifiques paysages, un mystérieux folklore breton et des morts qu’on a aidés à trépasser raviront les plus aventureux d’entre vous. Profitez de l’hospitalité chaleureuse des habitants qui sauront vous mettre à l’aise. Afin d’apprécier pleinement votre séjour, veillez cependant à respecter trois règles :

1.Ecoutez toujours les murmures de ceux que vous ne voyez pas. 2. Gardez-vous des créatures sinistres qui frappent avant d’entrer. 3. Soyez sage. Très sage.

Mon avis :

On m’a conseillé ce roman il y a déjà 4 ans! Depuis il errait dans ma pile à lire, ce monticule pire qu’un trou noir… Il y a un peu plus d’un mois, j’ai réussi à l’extirper de cette gravité ce qui m’a permi de faire une super découverte. Je ne connaissais pas du tout l’auteure et son univers, mais j’ai déjà acheté la suite et je suis impatiente d’avoir fini mes lectures « travail » pour l’attaquer.

Oren Miller nous plonge dans la France d’après-guerre, où nous suivons Evariste, un notaire pas comme les autres. En effet, non content d’avoir un passé mystérieux celui-ci est connu pour s’occuper des successions parfois délicates. Pour cette succession, un collègue redevable lui laisse son assistant : Isabeau Le Du. Avec un passé aussi troublé que son patron, nos deux héros vont vite faire des étincelles et mener l’enquête sur la mort suspecte de l’amie d’Evariste.

Ce premier tome mèle subtilement enquête policière et folkhlore breton ce qui apporte une touche de fantastique au récit. Le doute plane tout le long du roman et même après. L’intrigue est rondement menée et je n’ai pas su en démêler les fils jusqu’au dénouement final pourtant très logique. J’ai donc passé un très bon moment de lecture, d’autant que l’auteure donne à ses personnages un ton entre cynisme et ironie qui m’a totalement séduite.

A vrai dire le seul reproche qu’on peut faire à ce roman est le nombre incalculable de coquilles qui ont échappé aux relectures et sont passées à l’impression. C’est vraiment dommage parce qu’il y en a suffisement pour que ce soit désagréable. Je croise vraiment les doigts pour qu’il y en ait moins dans le tome suivant.

Note : 4,25/5

D’autres avis :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s