Romans

La fille des manifs

  • Titre : La fille des manifs
  • Auteure : Isabelle Collombat

Barbara marche pour le climat. Elle s’est tellement engagée dans le mouvement des jeunes pour sauver la planète qu’elle est devenue le nouveau visage de cette contestation. Impossible pour elle d’accepter que les adultes soient aussi passifs ou cyniques. Mais son franc-parler ne plaît pas à tout le monde : un mot de trop lors d’une interview, et elle est victime d’un véritable lynchage médiatique. Pour trouver la force de résister, elle écrit un journal à sa grand-mère, dont le destin tragique prend un tout nouveau sens.

Mon avis :

J’ai passé un bon moment en compagnie de Barbara et de Annie. Ce récit écrit sous la forme d’un journal intime est touchant et motivant. Du haut de ses 15-16 ans, Barbara est une adolescente engagée pour l’environnement et la planète. Tous les vendredis avec ses camarades, elle manifeste pour ouvrir les yeux des gens. Cela ne l’empêche pas de rattraper ses cours et de rêver de devenir cuisinière. Elle qui est pourtant végétarienne par conviction, ne songe pas à imposer sa vision des choses et est prête à cuisiner tout type de plat pour réaliser son rêve, et en même temps celui de sa grand-mère.

Son engagement va créer autour d’elle un emballement médiatique qui va mal tourner, en effet pour certaines personnes elle cumule les défauts : métis, végétarienne, femme, trop jeune, elle devrait avoir toutes les raisons du monde de se taire, n’est ce pas et pourtant elle ne le fait pas. Elle reste droite dans ses chaussures, fidèle à ses convictions malgré la tempête. Car ce roman met en scène l’emballement médiatique et ses conséquences : quand des adultes bien pensants se mettent à proférer à mi-mot des menaces, ils entraînent dans leur sillage des gens qui n’ont aucun scrupule et qui ne recule devant rien pour faire taire la jeune fille.

Néanmoins, ce roman m’a un peu dérangée par son côté extrémiste : avoir une héroïne c’est génial, mais il ne faut pas non plus tomber dans le too much. J’ai parfois eu l’impression que dans ce roman, les hommes ne s’exprimaient que par la menace verbale, physique ou ne s’exprimaient pas du tout. Un côté complètement contrecarré par l’arrivée du prince Charmant repenti arrivé pile au bon moment pour sauver la princesse. Je me serai bien passée de se sauveur et de cette romance inutile au récit.

Malgré cela, une belle lecture pour montrer aux adolescents qu’il n’y a pas d’âge pour défendre ce qui nous tient à coeur et que l’union fait la force.

Mon ressenti : 3.5/5

2 réflexions au sujet de « La fille des manifs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s