Romans

Le nouveau Sherlock Holmes – tome 1

  • Titre : Le nouveau Sherlock Holmes, tome 1 : La maison de soie
  • Auteur : Anthony Horowitz

Un an après la mort de Sherlock Holmes, Watson entreprend de consigner l’une des enquêtes les plus noires qu’il a menées avec le célèbre détective… Londres, novembre 1890. Edmund Carstairs, marchand d’art, craint pour sa vie. Faute de preuves, Holmes ne peut qu’attendre. Le lendemain, ce n’est pourtant pas d’un meurtre, mais d’un vol dont Carstairs est la victime. Holmes l’avait prévu. Ce qu’il ne pouvait imaginer, en revanche, c’est qu’en confiant à Ross, l’un des Irréguliers de Baker Street, la charge de monter la garde, il l’envoyait en fait à la mort. Et qu’avec ce meurtre horrible, c’était ce que Londres a de plus sordide qui se révélait aux deux enquêteurs… « La partie reprend. » Et cette fois, Holmes et Watson n’en sortiront peut-être pas indemnes.

Mon avis :

Je partage avec ma meilleure amie mon amour des policiers. Aussi, c’est avec plaisir que j’ai lu ce roman qu’elle m’a prêté avec la promesse que j’allais passer un bon moment.

En effet, quel plaisir de retrouver Sherlock après tant d’années passées à ronger mon frein en faisant le tour de toutes les adaptations, plus ou moins réussies, de l’emblématique enquêteur un brin sociopathe. Je trouve que Anthony Horowitz se débrouille très bien de ce personnage un tantinet difficile à reproduire.

Cela dit son récit est relativement accès sur notre bon vieux John Watson, ce qui permet à l’auteur de coller au style original tout en évitant de tomber dans la mauvaise copie, car après tout pourquoi John ne serait-il pas devenu un brin autocentré en vieillissant. Ce récit, il l’écrit d’ailleurs plus pour lui même, que pour la postérité puisqu’il sait qu’il ne le publiera pas.

Malgré cela, je me suis surprise à m’y croire véritablement, l’enquête est très bien ficelée et parfaitement glaçante. Bien sûr, cela reste un roman jeunesse, et un adulte habitué aux policiers et au thriller verra quelques petits bouts de fils apparaître tout au long de sa lecture, mais je n’ai trouvé cela que plus plaisant, car ils contribuent à perdre le lecteur en conjectures pas toujours très justes.

Le style est parfaitement adapté au public moderne avec un vocabulaire et une écriture beaucoup plus abordables. Je dirais que ce roman représente une excellente entrée en matière pour les novices qui ne connaissent de Sherlock que les séries télévisées ou les films.

Mon ressenti : 4/5

D’autres avis :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s