Romans

Réveille-toi

couv68336201

Merci aux éditions Belfond et à Netgalley pour leur confiance.

Titre : Réveille-toi!

Auteur : François-Xavier Dillard

La quatrième de couverture :

Basile Carpin, greffé du cœur, mène une vie solitaire. Son seul ami, Ali, lui raconte qu’une femme a été atrocement assassinée deux jours plus tôt. C’est exactement le rêve que Basile a fait il y a deux jours. Paul, un paraplégique habitant la même ville, est l’auteur d’un programme permettant de faire des portraits robots très précis de suspects de crime.

Mon avis :

J’ai terminé ce roman il y a une dizaine de jours, mais il me fallait digérer cette lecture pour analyser mon ressenti et mettre des mots dessus.

Il m’a d’abord fallu du temps pour me repérer dans le récit, car le roman débute par plusieurs histoires avec des personnages différents. En bonne lectrice, je cherchais désespérément à faire le lien, mais celui-ci n’arrive que bien plus tard. Je suis donc restée un ou deux jours avec plusieurs pièces d’un puzzle qui refusaient de former un tout, puis petit à petit j’ai pu coller les morceaux et il s’est alors avéré difficile de lâcher ce roman devenu addictif.

Pourtant, je peux dire que je l’ai trouvé dérangeant. Il a ce petit quelque chose qui continue à vous poursuivre même quand vous l’avez refermé. Il faut dire que les pires horreurs sont au rendez-vous : viol, inceste, kidnapping, torture, prostitution forcée, femmes battues… Une belle brochette de crimes qui ne laisse pas le lecteur indifférent, car les femmes en prennent vraiment pour leur grade, et le choix de l’auteur de se tourner vers une majorité de personnages masculins ne fait rien pour arranger ce malaise, d’autant que ce choix de ne pas mettre en scène une femme « normale » accentue ce statut de femme victime…

La plume de l’auteur a donc beau être agréable et linguistiquement riche, je n’ai pas trouvé ce récit particulièrement confortable. Je dirais bien que cela en fait un bon thriller, mais je ne suis pas sûre qu’un homme ressentirait ce malaise. Un lecteur masculin notera t-il seulement que toutes les femmes du récit sont des victimes? C’est dommage, car l’auteur soigne vraiment son texte : chaque personnage a son propre phrasé et il est aisé de les différencier sans même que leur nom n’apparaisse.

J’ai été plus surprise par la tournure science-fictionnelle du roman. Et je ne suis d’ailleurs pas sûre d’avoir apprécié cette partie alors que je suis d’habitude une fan du genre. J’ai trouvé Nostradamus trop peu développé. Quitte à faire de la science-fiction, il aurait fallu un peu plus expliquer son fonctionnement quitte à dire des choses totalement impossible, cela l’aurait rendu vraiment concret, alors que là j’ai eu l’impression qu’il s’imposait un peu comme un cheveux sur la soupe qui permet de donner une réponse à toutes les questions pour pouvoir terminer plus vite le roman.

Pourtant, son utilisation ne s’imposait pas forcément. Tous les crimes pouvaient être résolus sans lui. Et j’avais d’ailleurs mis le doigts sur pas mal d’entre eux avant la fin du roman. Pourtant j’avoue que la fin m’a bluffée. Celle-là je ne l’avais pas vue venir! Néanmoins, en fermant le roman, je me souviens avoir pensé : « en fait, tous les personnages du roman ont de graves troubles psychologiques dans ce bouquin! ».

En conséquence, même si j’ai apprécié ma lecture et que je la conseille vivement à ceux qui aiment les romans dérangeants qui ne vous quittent que plusieurs jours après les avoir terminés, je regrette un peu le manque de réalisme de l’univers créé par l’auteur et ce côté un peu inabouti autour de Nostradamus notamment.

Note : 3,37/5

2 réflexions au sujet de « Réveille-toi »

  1. Vu le résumé, je ne me serais pas forcément tourné vers ce livre mais ce que tu en dis me donne bien envie. Ça a l’air d’être une lecture assez éprouvante psychologiquement et j’ai bien envie de savoir comment l’auteur exploite son sujet. Le côté science-fiction me fait un peu peur mais pourquoi pas.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s