Romans

Le peuple du chemin

couv53842720

Titre : Le peuple du chemin

Auteure : Marion Achard

La quatrième de couverture :

Dans la forêt amazonienne, une tribu indigène croise la route des bulldozers d’une compagnie de déforestation. Les hommes de la compagnie massacrent la tribu à l’exception de deux sœurs, Loca et Daboka, épargnées et recueillies dans un village. Si Loca, la plus jeune, s’adapte à cette nouvelle vie, l’aînée n’a qu’une idée en tête, rejoindre la forêt pour retrouver une tribu cousine et reprendre sa liberté et sa vie.

Mon avis :

La première chose à retenir de ce court récit, c’est qu’il est basé sur un fait réel que Marion Achard traite avec justesse et sensibilité.

Le sujet de la déforestation n’est pas le plus facile à aborder avec les enfants, car ils n’ont souvent pas le recul nécessaire pour envisager toutes les conséquences. Vous me direz qu’il en va de même de plusieurs adultes ; je suis d’accord, et c’est même là tout l’intérêt d’écrire et de faire lire des récits comme celui-ci.

D’ailleurs, l’auteure à choisit comme angle d’attaque le point de vue humain, ce qui ma paraît logique puisqu’on s’adresse à un jeune public. Si on veut le toucher, il faut provoquer une empathie, alors quoi de mieux que deux petites filles pour leur inspirer la peur, le désarroi et le chagrin?

Cependant, en tant que fervente défenderesse de la moralité des vieux contes, je trouve dommage d’avoir édulcoré la fin pour satisfaire la candeur du public.

Note : 3.69/5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s