Romans

La nature des choses

couv54920770

Merci aux éditions du Masque et à Netgalley.

Titre : La nature des choses

Auteur : Charlotte Wood

La quatrième de couverture :

Dix femmes emprisonnées au milieu du désert australien. Dix femmes au crâne rasé, vêtues d’habits étranges. Trois geôliers, vicieux et imprévisibles, pour les surveiller. Un jour, la nourriture vient à manquer. Pour elles comme pour eux. Et les proies se changent en prédatrices.

Mon avis :

La quatrième de couverture de ce roman était très prometteuse. Malheureusement, ce ne fut pas le cas du roman.

L’idée est là, intéressante et originale, néanmoins elle semble en être restée au stade de brouillon. L’ensemble a un goût d’inabouti.

Les descriptions manquent de clarté et on a du mal à se situer. Si dans un sens cela peut alimenter une certaine assimilation du lecteur aux héroïnes perdues, il y a aussi une certaine lassitude qui s’installe à la lecture. A la longue cela devient ennuyeux et j’ai failli abandonner ma lecture plus d’une fois.

Les descriptions ne sont pas le seul problème du récit. Les personnages manquent aussi cruellement d’intérêts. On ne s’attache pas à elles, on ne les comprends pas et surtout on attend désespérément le moment où elles vont prendre le contrôle. Vraiment longtemps…

Au final, il ne passe pas grand chose et le dénouement est aussi peu subtil que le reste du récit. Je m’attendais vraiment à beaucoup mieux.

Note : 1,87/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s