...Cinématographique

The invisible woman

Titre : The invisible woman

Réalisateur : Ralph Fiennes

Scénariste : Abi Morgan

Compositeur : Ilan Eshkeri

Acteurs principaux : Ralph Fiennes, Felicity Jones.

Synopsis : 

L’histoire d’amour méconnue entre le célèbre écrivain victorien Charles Dickens, alors âgé de 45 ans et Nelly Ternan, une jeune actrice de 18 ans…

Mon avis :

C’est en poursuivant ma plongée dans la filmographie de mes acteurs préférés que j’ai découvert The invisible woman, un film qui n’est tristement jamais sorti en France privant ainsi les non-anglophones d’une superbe romance.

Cela aurait pu être une énième histoire d’adultère et une romance un peu fleurs bleues comme la télévision en diffuse des centaines tous les ans, s’il n’y avait pas un lien extrêmement fort entre les deux personnages principaux. Charles est amoureux, certes, mais parce qu’il aime, il ne tient pas à causer du tort à qui que ce soit : ni à sa femme, ni à ses enfants, ni à celle dont il est tombé amoureux. Pourtant, difficile de résister à un amour partagé, car Nelly Turnan l’aime aussi, pire encore elle le comprend comme personne ne la jamais fait avant.

Là où le film est très beau, c’est dans le traitement de cet « adultère », car si Dickens est tombé amoureux de miss Turnan, ce n’est pas parce qu’elle était plus jeune ou plus belle que son épouse, mais parce qu’il y a vraiment un lien empathique très fort entre eux. Et tout au long du film, il s’efforce de respecter sa femme quitte à devenir blessant pour lui ôter tout espoir de retour en arrière. Pour autant, le scénariste ne cherche pas à donner une idée fausse du caractère du célèbre auteur qui aimait avant toute chose son public. D’ailleurs, je me suis demandé si son amour pour Nelly Turnan n’avait pas trouvé racine justement dans le fait qu’elle était « bon public » puisqu’elle idéalise l’écrivain et qu’elle entretien un rapport très étroit avec ses écrits et ses personnages.

Côté casting, je ne connaissais pas vraiment Felicity Jones et j’ai été assez enchantée par sa performance. Elle a su transmettre avec justesse toutes les émotions opposées qui traversent l’héroïne. Pour ce qui est de Ralph Fiennes, j’aurai du mal à être objective puisque je considère que c’est un très bon acteur à la base. Mais selon moi, cela reste une de ses meilleures performances. Il faut dire que le film s’y prête puisqu’il n’y ni effets spéciaux, ni décors grandioses, les acteurs ne peuvent vraiment compter que sur leur jeu et, pour le coup, ils sont à la hauteur.

Un très beau biopic, loin des blockbusters qu’on nous vend sans cesse, mais qui n’a rien à leur envier.

Note : 3.75/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s