...Télévisé

Jordskott – saison 1

Titre : Jordskott – saison 1

Série crée par : Henrik Björn

Acteurs principaux : Moa Gammel, Göran Ragnerstam, Richard Forsgren, Peter Andersson…

Nombre d’épisodes : 10

Synopsis :

Négociatrice au sein des forces d’intervention de la police de Stockholm, Eva Thörnblad se rend à Silverhöjd pour régler la succession de son père Johan, riche industriel avec qui elle a rompu tout contact depuis la disparition de sa fille Josefine. Sept ans après les faits et alors que le petit Anton s’est volatilisé, la jeune femme décide de reprendre son enquête. Elle fait la connaissance de Göran Wass, dépêché sur les lieux pour aider la police locale à retrouver le garçonnet. Un soir, en traversant la forêt en voiture, Eva manque de percuter une jeune fille blonde qui ressemble à Josefine…

Mon avis :

Si vous suivez un peu les rendez-vous du site, ce ne sera pas une surprise pour vous d’apprendre que j’ai adoré la série Jordskott diffusée dernièrement sur Arte. J’avais promis d’en parler un peu plus, c’est chose faite avec cet article.

© Palladium Film AB 2014

Je tiens tout d’abord à préciser que j’ai regardé la saison en VO. J’ai une assez grande aversion pour les VF en général et je les évite autant que possible. Loin de moi l’idée de dénigrer le travail des acteurs derrière tout cela, mais je trouve rarement le ton juste. Par contre, les sous-titres sont souvent très bien. Dans ce cas précis, ne comprenant pas un traître mot de suédois, je ne peux pas vraiment juger de la qualité du rendu. Étant donné que j’apprécie beaucoup la sonorité des langues scandinaves, cela n’a pas été désagréable à écouter pour moi.

Côté son, la série possède d’ailleurs une très belle bande originale qui colle très bien à l’ambiance quasi mystique du scénario. Je vous avais laissé un lien YouTube vers le générique de fin dans un C’est Lundi ! Que faites-vous ?, mais il serait dommage de passer à côté du générique de début dont voici le soundcloud.

Il manque malheureusement le côté très esthétique du visuel qui va avec. Si je dis malheureusement c’est que le générique de début est très révélateur de la série en général. En effet, cette dernière oscille entre légende et faits réels, et au départ il est très difficile de situer si la série est fantastique ou fantasy. C’est d’ailleurs un des atouts majeurs du scénario. Autre atout mis en exergue par le générique : le côté très esthétique du cadrage.

Jordskott, fière de son ascendance nordique, revendique son héritage à travers de superbes plans au beau milieu des forêts et des lacs suédois. C’est un vrai régal pour les yeux ! D’autant qu’il plane souvent au-dessus de ces magnifiques paysages, un léger brouillard qui accentue la teneur fantastique du scénario.

© Palladium Film AB 2014

Petit détail qui a son importance quand on sait que la série n’a pas profité d’un budget hollywoodien ! Tout le talent du scénariste a donc été de créer le doute et d’exploiter le filon imaginaire du conte avec peu d’effets spéciaux. Pour cela Henrik Björn a donc décidé que le peu valait le mieux et laisse aux bons soins de l’imagination du spectateur de nombreuses scènes. Les non-initiés au folklore scandinave resteront peut-être sur leur faim. Pour ma part, je préfère cela à une surexposition à des effets spéciaux bâclés. D’autant que la série n’en manque pas non plus puisqu’il est parfois impossible de faire l’impasse. Le reste est compensé, d’une part, par des décors originaux et mystérieux, et d’autre part, par le jeu des acteurs.

Je ne suis pas une spécialiste des séries ou films suédois, en conséquence je ne connaissais aucun des acteurs présents dans la série. Alors même si elle me tentait vraiment, j’avais une légère appréhension. Après tout, Jordskott pouvait très bien être un Plus belle la vie façon suédois… Sur ce point, j’ai cependant été agréablement surprise. Je trouve le jeu des acteurs suédois frais et simple, ils n’en font pas des tonnes et les émotions qu’ils transmettent sonnent juste. Aussi quand une mère est écrasée par le chagrin de la disparition de sa fille, elle ne se balade pas maquillée comme pour une soirée avec une coupe impeccable. Ajoutez à cela que tous les personnages de la série ont un intérêt à un moment ou à un autre. Il n’y a ni faire-valoir, ni bouche-trou. Ils ont chacun un rôle à jouer et ils ne tombent pas dans la caricature.  Aussi surprenant que cela puisse paraître, je me suis attachée à chacun d’eux ou presque, et cela m’a un peu pincé le coeur de les quitter.

© Palladium Film AB 2014

Même si cela devenait nécessaire, car sur la fin le dénouement s’accélère brutalement avant de traîner un peu en longueur. J’irai même jusqu’à dire que la série aurait pu se contenter de 8 épisodes sans perdre en épaisseur et en intensité.

Dernier atout et pas des moindres : la série respecte la trame du conte avec un dénouement pas forcément heureux pour les héros qui se sont éloignés du droit chemin. Aussi paradoxal que cela puisse être, cette caractéristique apporte un certain réalisme à une série qui se veut pourtant à la frontière entre réalité et fiction.

Il y aurait certainement encore un milliard de choses à dire sur cette première saison de Jordskott, mais j’aurai un peu peur de vous spoiler. Quoi qu’il en soit, il est à noter que la série a reçu un très bon accueil dans son pays d’origine ainsi que dans les nombreux autres pays qui l’ont acheté. On peut donc espérer une deuxième saison avec un budget plus conséquent pour pallier aux petits manques de ce premier opus.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire un petit tour sur le site officiel de Arte. Vous y trouverez, notamment, des informations intéressantes sur le folklore lié à la série.

Note : 5/5

Publicités

2 réflexions au sujet de « Jordskott – saison 1 »

    1. Ça se comprend. C’est quand même un style assez particulier et il y a quelques longueurs. Je trouve cela dommage, car elles ont lassé des personnes qui auraient potentiellement pu aimer la série s’il y avait eu 2-3 épisodes de moins.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s