Romans

Le mystère Blackthorn

Titre : Le mystère Blackthorn

Auteur : Kévin Sands

Traductrice : Pascale Jusforgues

Illustrateurs : Antonio Javier Caparo et James Fraser

La quatrième de couverture :

Londres. 1665. Christopher Rowe, 14 ans, est apprenti chez Benedict Blackthorn, un apothicaire renommé. Celui-ci l’a pris sous son aile il y a quatre ans et lui a enseigné tous les secrets de fabrication des potions et remèdes.
Mais, depuis quelques mois l’angoisse pèse sur Londres : une organisation occulte s’attaque aux érudits de la ville. Trois apothicaires ont déjà été assassinés. Et la menace semble se resserrer de plus en plus autour de l’officine de Benedict Blackthorn… Jusqu’au jour où Chris découvre un message codé de son maître bien-aimé avec un avertissement : n’en parle à personne…

Mon avis :

Un grand merci aux éditions Bayard Jeunesse et à Babelio pour cette belle découverte.

Il y a quelque temps, j’ai reçu une invitation à une masse critique spéciale puisqu’elle ne concernait qu’une oeuvre : Le mystère Blackthorn. Comme j’en avais un peu assez de lire des livres dits jeunesse, j’ai failli passer complètement à côté pour laisser la place à des lecteurs plus motivés, mais par acquit de conscience j’ai quand même lu le mail que j’avais reçu. Une belle couverture, un résumé intriguant, et je me suis laissée avoir comme un bleu !

J’ai envie de dire heureusement ! Je l’avais partagé avec mes followers dès sa réception : la couverture est vraiment jolie et à un effet de profondeur très réussi. Selon l’angle, on a vraiment l’impression que le personnage en couverture franchit un seuil. Pour séduire les plus jeunes, Bayard a misé sur une couverture effet brillant, et pour une fois je l’avoue, ce n’est pas moche du tout même si ce n’est pas vraiment ma tasse de thé à la base.

À l’intérieur, la mise en page est tout aussi soignée, une typographie assez grande et aérée qui séduira les jeunes lecteurs ainsi que des séparations de parties claires rendent la lecture très fluide et agréable. Les signes mystérieux qui parsèment le chemin du héros sont, quant à eux, très souvent repris pour que le lecteur en garde une image un peu plus nette que s’il s’était contenté de leur description.

Il n’y a donc rien à redire du côté de l’objet en lui même. C’est un beau livre que je n’hésiterai pas à offrir à un lecteur ou une lectrice d’une douzaine d’année. Et pour cause, si le livre le séduit avant même sa lecture, cette dernière ne fera que le conforter sa première impression.

En effet, même si j’ai plus du double de l’âge visé, je me suis laissé embarquer dans cette aventure avec grand plaisir. Il faut dire que le héros, Christopher et son ami, Tom sont véritablement adorables. On ne peut pas dire qu’ils aient la vie facile, pourtant ils savent reconnaître leurs erreurs et la chance qu’ils ont quand cela est nécessaire. Alors bon, ils ont un petit côté enfant idéal peut-être pas très réaliste, mais l’histoire se déroule au moyen-âge, et je me dis qu’à cette époque un enfant de 14 ans était certainement beaucoup plus mature que de nos jours.

Malgré toutes ces qualités, j’avais un peu peur que l’intrigue soit un peu trop simplette. Ma lecture m’a rassurée sur ce point. Certes, mon regard d’adulte parano à noter quelques détails troublants par-ci, par-là, mais seulement une fois que je suis arrivée à la seconde partie du livre. Autant dire que Kévin Sands a très bien mené sa barque ! De plus, la fin révèle tout de même quelques surprises et rebondissements que je n’avais pas envisagés.

En bref, Le mystère Blackthorn a été une bonne lecture que je conseille tant aux adultes qui ont envie d’une petite aventure sans se prendre la tête, qu’aux plus jeunes qui y trouveront leur compte en émotions sans avoir à passer par des amourettes inintéressantes. 😉

Note : 3.75/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s