...Cinématographique

Snowpiercer, le transperceneige

Titre : Snowpiercer, le transperceneige

Réalisateur : Joon Ho Bong

Scénaristes : Kelly Masterson et Joon Ho Bong

Compositeur : Marco Beltrami

Acteurs principaux : Chris Evans, Tilda Swinton, Kang-ho Song et Ah-seong Ko.

Synopsis : 

En 2014, une tentative de géo-ingénierie contre le réchauffement climatique entraîne un cataclysme : une glaciation de toute la planète, détruisant la vie et exterminant presque toute l’humanité. En 2031, des passagers enfermés dans un train forcé à rouler continuellement sont les seuls survivants sur Terre. Les habitants des derniers wagons, contraints de vivre dans la promiscuité et le rationnement, se révoltent.

Mon avis :

Au départ, j’avais prévu d’aller voir Snowpiercer au cinéma, puis les avis négatifs sur le film n’ont cessé de tomber tant et si bien que je me suis dit que j’attendrais la sortie DVD. Finalement, il m’aura fallu encore plus de temps pour me décider à le regarder. Il faut dire que rien que le titre français m’a fait sourire ; le transperceneige ? C’est laid et ça ne veut rien dire, on se serait contenté d’un perce-neige, et encore cette manie de traduire tout et mal me fait mal au cœur des fois…

Ça ne démarre donc déjà pas très fort, mais bon j’ai lancé le film et même si le titre me fait encore sourire, il est tant de regarder ce que cela vaut une bonne fois pour toutes. Et bien, honnêtement, certainement pas tout le bruit qu’on en a fait. Je ne suis pas sûre que ce film méritait de passer par la case cinéma, et je suis bien contente de ne pas avoir payé une place pour le voir.

Déjà, il est vendu comme film d’action, mais il est parfois longuet et mou, et on en vient à se demander quand cela va bouger. Personnellement, je l’aurai plutôt mis dans la case thriller. Sauf que, les personnages sont un peu niais… À croire que leur cerveau a souffert plus qu’on ne le dit de l’ère glaciaire.

Cela rend plusieurs situations un peu bancales et irréalistes que ce soit pendant les combats où les personnages cessent tout à coup de se défendre pour leur vie alors que deux minutes avant ils étaient prêts à arracher les yeux de tout le monde, que pendant la traversée du train qui ma foi doit mesurer plusieurs kilomètres pour pouvoir nourrir tout ce peuple, sauf qu’on le traverse en une journée… Puis bon, je ne parlerai même pas des maladies que les gens de l’arrière devraient avoir à être toujours plongé dans la semi-obscurité et à ne pas manger leurs 5 fruits et légumes par jour.

C’est bien dommage, car le jeu des acteurs n’est pas mauvais, sans pour autant être bluffant, et l’idée de départ est intéressante. Mais l’ensemble est très mal exploité selon moi.

Même chose au niveau de la BO qui ne m’a laissé aucun souvenir si ce n’est celui de personnages au look de la série Pushing Daisies faisant une danse bizarre… oO

Note : 2.25/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s