Nouvelles

Les glaneuses de Temps

Titre : Les glaneuses de Temps et autres nouvelles

Auteur : Patrick Ferrer

La quatrième de couverture :

Une jeune détective se lance sur les traces d’un tueur en série dans les brumes de l’Angleterre victorienne. Une princesse africaine doit affronter le désert et la montagne de la déesse-serpent pour réclamer son héritage. L’île tropicale féérique où ses parents l’ont emmenée n’est peut-être pas aussi inoffensive que Sybille pourrait le croire. Aux portes de la Cité des ombres, une jeune indienne apprend la danse du vent pour se protéger des esprits malins. La vie n’est pas simple quand on est une zomb’ adolescente dans un monde d’humains sans pitié. Un étudiant en Archéologie égyptienne fait une découverte bouleversante sur le quai déserté d’une petite gare anglaise… …

Mon avis :

Merci beaucoup à Patrick Ferrer et à Livraddict pour ce partenariat. 

Six femmes, six destinées déroutantes qui se déploient en quelques pages sous les yeux du lecteur. J’admets avoir été bluffée par le talent de Patrick Ferrer qui réussit avec brio à construire un récit profond autour d’une héroïne charismatique à six reprises et cela seulement dans des nouvelles. Un exercice difficile puisqu’il ne bénéficie que d’un court laps de temps pour entraîner le lecteur dans un univers à chaque fois différent.

  • Près Du Lac de Vermaudit : cette nouvelle m’a beaucoup fait penser au style d’Edgar Allan Poe avec une ambiance étrange à la limite du fantastique et de l’épouvante. Une héroïne pleine de vie et de volonté va faire la transition de l’enfance à l’âge adulte en apprenant que dans la vie rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. C’est ma nouvelle préférée du recueil et je l’ai quittée à regret.
  • Les Sables de Méroé : dans ce second récit, il est question de quête initiatique. Une princesse va devoir prouver sa valeur en se rendant au temple de la déesse de son peuple. D’abord récalcitrante à ces valeurs ancestrales, la jeune femme comprend rapidement que le devoir de mémoire est très important pour maintenir la paix. Son voyage est aussi pour elle l’occasion de se confronter à la réalité du pouvoir et de ses exigences. Une belle nouvelle qui glisse au passage quelques valeurs essentielles que le lecteur du XXIe siècle à tendance à oublier.
  • La Porte bleue est la nouvelle science-fiction de ce recueil. Un peu déstabilisée au départ par le changement de genre, j’ai tout de même apprécié ce récit et son message un peu effrayant sur l’utilisation des réalités virtuelles et l’impact de la publicité sur nos générations.
  • La Cité des ombres m’a séduite par son mélange entre western et univers lovecraftien. Ensemble détonnant et très moderne qui m’a agréablement surprise par son originalité et sa mise en scène.
  • Safari ravira les fans de zombies et d’univers postapocalyptique. N’étant pas une inconditionnelle du genre, ce n’est pas ma nouvelle préférée, mais elle a le mérite de prouver la fabuleuse capacité imaginative de Patrick Ferrer et son adaptabilité à tous les genres.
  • Les Glaneuses de temps donne son titre à ce recueil et cela se comprend. Elle obtient la deuxième place sur mon podium. Je l’ai trouvée tendre et mélancolique avec des personnages charmants qui soulignent avec magie son côté conte merveilleux. Un très bel hymne à l’imagination qui a fait naître en moi l’espoir que Patrick Ferrer nous raconterait peut-être un jour les aventures de cette vieille dame à l’ombrelle qui glane le temps dans les gares.

Note : 4/5

3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s