Contes·Romans

Animale – tome 1

Titre : Animale – tome 1 : La malédiction de Boucle d’Or.

Auteur : Victor Dixen

La quatrième de couverture :

1832. Blonde, dix-sept ans, a grandi dans un couvent, entourée de mystères. Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents? Alors qu’elle s’enfuit pour remonter seule le fil du passé, Blonde se découvre un côté obscur, une part animale: il y a au cœur de son histoire un terrible secret.

Mon avis :

Cela fait déjà un petit moment que ce livre traîne dans ma wishlist, mais entre mes obligations et la taille de ma pile à lire, je ne l’avais pas acheté. Aussi quand je l’ai vu dans un partenariat Livraddict, je n’ai pas résisté à la tentation. J’en profite d’ailleurs pour remercier les éditions Gallimard Jeunesse et Livraddict de m’avoir permis de faire cette fabuleuse lecture.

Fabuleuse, oui, car j’ai dévoré ce livre en seulement deux soirées ! D’abord, un peu surprise de ne pas retrouver l’ambiance du préquel que j’avais beaucoup aimé et qui m’avait poussé à mettre ce livre dans ma wishlist, j’ai finalement été complètement happée par l’histoire mystérieuse de cette jeune fille.

Il faut dire que j’apprécie beaucoup les modernisations de contes de fées, qui ne sont finalement qu’un retour aux sources selon moi ; enfin, des contes qui sont effrayants et qui ont une morale, une leçon cachée, des contes à deux niveaux destinés aux enfants comme aux adultes. Victor Dixen s’approprie avec talent le conte retranscrit par les frères Grimm. Il en conserve le schéma de la quête typique du genre et la morale originale, quoiqu’adaptée. En effet, s’il est aussi question de recherche identitaire dans cette histoire, la question des apparences et de la tolérance est aussi très présente.

On pourrait craindre une histoire d’amour assez banale quand on se rend compte de quoi il est question, mais l’auteur ne se laisse pas prendre à ce jeu là et l’histoire conserve un rythme agréable et une originalité qui fait son charme. Avec habileté, le romancier intègre son histoire à l’Histoire, sans fausse note et avec beaucoup de naturel. Même si cette dernière reste assez en retrait c’est un bon moyen de se remémorer l’époque impériale française.

Les personnages ne détonnent pas avec la ligne choisie par l’auteur. Frondeurs et courageux, ils ne sont pas prêts à abandonner aussi facilement le but qu’ils se sont choisis. Ils ont un comportement réaliste et complexe, des caractères et des histoires bien différentes qui participent à la richesse du récit. Par leur biais, Victor Dixen s’éloigne d’ailleurs du schéma traditionnel du conte où les personnages sont historiquement manichéens. Ce choix participe sans nul doute à la modernité du récit et s’adapte mieux aux idées défendues de nos jours.

En résumé, je retrouverai avec plaisir la plume de Victor Dixen dans la suite de ce roman dès que l’occasion se présentera. 🙂

Note : 4.5/5

4

Publicités

2 réflexions au sujet de « Animale – tome 1 »

    1. Avec le recul, je me demande si je n’ai pas été trop généreuse… Ah ah ! Non, en vrai, c’est une des meilleures revisites de contes que j’ai lu dernièrement donc, je pense que c’est mérité. 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s