Romans

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers

Titre : Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers

Auteur : Benjamin Alire Sàenz

Traducteur : Hélène Zilberait

La quatrième de couverture :

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre sur la toile, mais on en disait tellement de bien que je craignais d’être déçue de ma lecture. Finalement, ce titre se retrouve dans la pré-sélection des Incorruptibles de cette année, alors il m’a bien fallu sauter le pas. Et quel bond !

C’est une très belle histoire, tant sur le point du scénario, de l’écriture que sur l’émotion qu’elle partage avec le lecteur.

Au premier abord, je n’ai pas imaginé une seule seconde quel était le principal secret de l’Univers que nos deux jeunes hommes devaient découvrir. C’est en leur compagnie qu’on le découvre petit à petit, et c’est ce qui rend ce récit aussi magique et prenant. On ouvre les yeux au fil des pages sur une superbe histoire, une de celle qui prend aux tripes et au coeur.

L’écriture de Benjamin A. Sàenz est très belle, poétique et les traits d’humour qui parsèment le récit, fond de cette lecture un moment très agréable qu’on ne voit pas passer.

Les personnages sont touchants dans leurs maladresses et dans leurs franchises. De vrais adolescents en quête de vérité et de soi. J’ai été vraiment ravie de découvrir les personnages qui gravitent autour des deux principaux protagonistes, car pour une fois, j’avais à faire à un récit sur l’adolescence qui ne mettait pas en avant des familles en périls ou des adolescents paumés perdus dans des événements malheureux.

Je pense d’ailleurs que le charme de ce récit réside dans son optimisme sans faille, et dans le désir simple des personnages qui est de vivre et d’aimer tout simplement.

Note : 5/5

5

Publicités

4 réflexions au sujet de « Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s