Romans

Platine

Titre : Platine

Auteur : Vincent Brunner

La quatrième de couverture :

«Après avoir calmé une mèche trop rebelle, je ferme mon blouson, j’appuie sur play et c’est parti. La voix du chanteur super-craaaquant me donne du courage. Na na na, na na na…»

Mon avis :

Malgré que la couverture ne fasse pas envie, j’ai quand même eu envie de lire ce livre, car en le feuilletant j’ai découvert que l’héroïne écoutait les mêmes musiques que moi. Cela m’a assez intriguée pour avoir envie d’en savoir plus.

Pour autant, le thème du roman n’est pas la musique même si cette dernière accompagne notre héroïne tout au long du récit. C’est d’ailleurs certainement plus divertissant de lire le livre en connaissant les titres en question, car ils sont très bien choisis et se marient au texte à la perfection. Quoi qu’il en soit, avec ou sans musique, le roman tourne autour de la quête d’identité et de l’acception de nos origines comme part intégrante de ce que nous sommes. Une thématique pas vraiment originale pour un roman adolescent, mais qui tient sa particularité dans les petits détails tissés tout autour.

L’héroïne n’a pas sa langue dans sa poche et cela permet d’offrir d’agréables réparties au lecteur. Je regrette juste sa naïveté et son acceptation face aux défauts (insurmontables selon moi) de sa meilleure amie. Cette caractéristique du personnage ne m’a pas paru très réaliste. Après tout ce qu’on attend de ses meilleurs amis, qu’on soit adolescent ou pas, est une relation de confiance. Si la confiance est trahie, ça ne se résout certainement pas en quelques heures de bouderie…

Du côté de l’écriture, l’auteur fait vraiment un effort pour que cela ressemble au plus près au texte qu’une adolescente aurait écrit. Certains aimeront, d’autres pas, pour ma part cela ne m’a pas vraiment dérangée même si je me serais passée de la multiplication de certaines lettres comme dans craaaquant. 

Bilan mi-figue — mi-raisin : un roman qui se lit avec plaisir, des aspects de l’histoire originaux comme la bande-son, les références en tout genre, mais d’autres points parfois un peu poussifs et irréalistes.

Note : 3/5

3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s