Romans

1Q84 – tome 2

Titre : 1Q84 – Livre 2

Auteur : Haruki Murakami

Traducteur : Hélène Morita

Ma quatrième de couverture :

Par la force des choses ou des Little People, Aomamé et Tengo se trouvent tous les deux piégés dans l’année 1Q84 où deux lunes brillent et où les Little People sont en marche. Parviendront-ils à se revoir ? Finiront-ils par découvrir la vérité concernant la chrysalide de l’air ?

Mon avis :

Et ce que je craignais arriva… Je me doutais bien que lire deux Murakami à la suite, même se suivant n’était pas une bonne idée. Un style trop particulier qui, quoique magnifique, ne s’apprécie, pour ma part, qu’à petites doses. Trop tard, j’avais envie de savoir la suite et je n’ai pas résisté à la tentation de la voir si proche de ma table de chevet.

Stupide erreur de ma part. Le premier tome m’avait laissée un peu mitigée, des fils conducteurs intéressants, pourtant éloignés du style qu’on connait à Haruki, mais une trame lente que le mystère parvient tout juste à tenir. Ce qui n’est malheureusement plus le cas dans ce nouvel opus. Le mystère et les fils sont toujours là, mais ils ne parviennent plus, même en unissant leurs efforts, à garder l’attention du lecteur tendue. La première conséquence est que je me suis terriblement ennuyée.

Les personnages que j’appréciais ont fini par me lasser, si ce n’est pas pire, car j’ai eu l’impression qu’ils passaient ce tome à geindre sur tout et n’importe quoi. La prise de conscience des deux trentenaires me semble un peu lente à arriver. Enfin quoi, j’ai presque leur âge et je trouve que c’est un peu tard pour pardonner à ses parents de ne pas avoir été à la hauteur de l’image parfaite qu’on se fait des adultes quand on est enfant. J’ai retrouvé Fukaeri avec autant de lassitude et j’ai fini par me demander comment les gens qui l’entourent font pour ne pas avoir envie de la secouer parfois. Je ne lui trouve plus rien d’intrigant et je crois avoir réussi à démêler tous les fils de l’histoire.

Si bien que je ne lirais pas la suite. Parvenir à la fin de ce tome aura déjà était un calvaire et je pèse mes mots. Je m’endormais dessus plus que je ne le lisais !

Note : 2/5

1

1386401538

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s