Nouvelles·Romans

Les Foulards Rouges – Episode 1

Titre : Les Foulards Rouges – Episode 1 : Lady Bang and the Jack

Auteur : Cécile Duquenne

La quatrième de couverture des éditions Bragelonne :

Plongez avec Lara dans l’enfer de Bagne, planète-prison où le danger se cache partout, au cœur de chacun de ses sinistres habitants, et même derrière chaque goutte d’eau, chaque ressource naturelle de cette terre irradiée.
Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats et ses missions. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c’est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel. En plus, elle fait son boulot plutôt bien – on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n’a pas obtenu ce job par hasard – tout comme elle n’a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu’un en particulier, quelqu’un à qui elle en veut profondément… et qui, pourtant, a peut-être quelque chose de nouveau à lui offrir, une chose qui n’a pas de prix. Acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde pour écouter ce que son envoyé, le mystérieux Renaud, a à lui proposer ?

Mon avis :

C’est un peu difficile de se faire une opinion définitive sur une saga développée sous forme d’épisode, mais je vais tout de même essayer de vous livrer mon ressenti.

Lorsque j’ai vu que ce premier épisode était en téléchargement gratuit (ainsi que d’autres, mais là, c’est une autre chronique), je me suis jetée dessus avec beaucoup d’enthousiasme. C’est toujours agréable d’avoir autre chose que des classiques sur sa liseuse, même si j’adore ça.

J’ai commencé ma lecture avec ce même enthousiasme, jusqu’à ce qu’il retombe rapidement. En fait, je n’ai pas accroché. L’écriture est pourtant très agréable et ne présente aucun défaut redondant et l’histoire a son lot de mystère. C’est même bien construit, avec un univers dystopique intéressant, suffisamment de personnages et de réalisme pour trouver son bonheur, mais il m’a manqué quelque chose d’essentiel : la petite pointe d’intérêt qui fait qu’on ne résiste pas à la tentation de tourner la page et la frustration qui vous tient quand c’est la dernière.

À la fin de ma lecture, je n’étais ni déçue, ni survoltée, j’ai juste réalisé que j’avais passé un bon moment, sans plus, mais qu’en toute franchise, je me fichais pas mal de ce qu’il allait arriver à Lady Bang et à ses compatriotes.

Bref, je vous conseille tout de même d’y jeter un oeil, pour vous faire votre propre opinion, car ce serait dommage de passer à côté, il y a vraiment le potentiel d’une bonne histoire là-dedans, c’est juste que cela n’a pas été ma tasse de thé, mais qui sait ? Ce sera peut-être la vôtre ?

Note : 2.5/5

3

challenge3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s