Romans

Bourbon Kid – tome 1

Titre : Bourbon Kid, tome 1 : Le livre sans nom

Auteur : Anonyme

Traducteur : Diniz Galhos

Ma quatrième de couverture :

Santa Mondega, ville oubliée ou ignorée du reste de monde, dans un bar malfamé digne des plus grands western de la grande époque, un jeune homme encapuchonné commande un bourbon. Parmi les hommes crasseux et saouls du bar, deux ne parviennent pas à résister à la tentation d’aller chercher des noises à cet étranger sorti de nulle part. Mais l’altercation somme toute naturelle dans cette ville tourne rapidement au carnage : le bourbon kid est en ville…

Mon avis :

Ce livre n’a pas traîné dans ma pile à lire bien longtemps. Il faut dire que cela faisait un moment que je le voulais alors dès que j’en ai eu l’occasion, je l’en ai sorti.

Quelle ne fut pas ma surprise à la lecture des premières pages ! Un style complètement décalé avec un univers bien à lui. J’ai même un peu craint de ne pas arriver à m’y faire, mais sans m’en rendre compte je tournais, encore et encore, les pages.

C’est un des points forts de ce roman, une écriture simple et percutante, qui ne s’embarrasse pas de fioritures, qu’on finit donc par dévorer plutôt que lire. Il faut ajouter à cela un style très imagé, et si vous vous y connaissez un peu en film, vous aurez l’impression d’en voir un défiler entre les lignes. Je n’ai vraiment eu aucun mal à imaginer les personnages, leur tenue, jusqu’à leur façon de parler et leurs accents.

Beaucoup disent (la quatrième comprise) que ce livre à un goût de Quantin Tarantino. Au risque de me faire huer, je n’aime pas Quentin Tarantino. Voilà c’est dit. Mais j’ai été bercée par les westerns avec John Wayne, Clint Eastwood et Terence Hill. Pour moi, c’est juste un bon vieux western spaguetti et c’est pour cela que j’ai adoré.

A ce moment de ma lecture, j’ai compris d’où venait le succès fulgurant de ce titre : il est abordable, amusant, et surtout original. Abordable parce que son phrasé est naturel, amusant parce qu’on frôle la caricature et que l’univers est déjanté ; original pour tout cela et parce qu’on a vraiment l’impression que le scénario part dans tous les sens alors qu’en fait, non.

Quant aux personnages, ils sont tous barrés, jusqu’aux deux jeunes moines innocents qu’on découvre dès les premiers chapitres. De nouveaux apparaissent à chaque chapitre et pourtant, ils ont tous un petit détail qui fait qu’on se souvient bien d’eux quand ils réapparaissent ou pas. Car, comme dans les westerns, dans ce livre tout le monde est armé, à croire qu’ils ont des supérettes pour ça.

Bref, un énorme coup de coeur pour moi. La suite est d’ores et déjà dans ma wishlist !

Et comme il faut que vous vous fassiez une idée du livre et parce que ce passage m’a beaucoup amusé :

Il avait trois choses que Kacy savait des adorateurs de Satan :
Un : ils adoraient Satan. Évidemment.
Deux : c’était le genre à sacrifier des êtres humains. Probablement.
Trois : quand ils n’étaient pas spécialement habillés pour leurs rituels satanistes, ils ressemblaient à n’importe qui.

 

Note :

5

thrillerbadge

Publicités

8 réflexions au sujet de « Bourbon Kid – tome 1 »

  1. Sur le coup, c’est un livre que j’avais plutôt bien aimé… Après plusieurs mois, je me dis que finalement ce n’était pas aussi bien que ça ^^ Je suis tout de même curieuse de découvrir la suite 🙂

    J'aime

    1. Je me suis aussi posé la question de savoir si c’était si bien quand j’ai mis un coup de cœur. Puis à la réflexion, je me suis dit que le talent de l’auteur le méritait bien, car ce livre sort vraiment des sentiers battus de par sa narration qui semble aléatoire et qui pourtant est très précise. Et au fond, est-ce qu’on aurait envie de lire la suite si ce n’était pas vraiment bien ? 😉

      J'aime

  2. Alors c’est pas mal ça… Je lis (en diagonale j’avoue) des avis sur ce bouquin depuis un moment, sans spécialement m’y intéresser non plus. J’avais déjà vu les allusions à Tarantino (j’aime bien, mais ce n’est pas un critère pour moi). Mais Western spaghetti c’est la première fois (ok, le résumé est un peu explicite mais j’aime pas trop lire les résumés pour éviter d’en savoir trop ^^). Et LA, ça m’intéresse ! Merci donc d’avoir prononcé le mot magique :p

    J'aime

    1. Surtout que dernièrement il y a une drôle de tendance qui consiste à tout dire dans la quatrième. oO Mais en tout cas je suis ravie de t’avoir convaincue ! Les westerns spaguetti, y’a que ça de vrai. 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s