Bandes dessinées

Le tueur – tome 1

Titre : Le tueur – tome 1 : Long feu

Auteurs : Jacamon & Matz

Ma quatrième de couverture :

Dans un appartement, un tueur à gages attend une cible qui n’arrive pas. Il profite de ce temps libre pour une introspection qui le conduit à réfléchir à ce qui a fait de lui un assassin.

Mon avis :

Bien que le titre m’ait semblé prometteur lorsque j’en ai fait l’acquisition, la lecture de ce premier tome ne m’a pas enchantée.

J’avais, en premier, été séduite par l’aspect dérangeant de ce titre où le héros est en quelque sorte le méchant. Un méchant qui a, somme toute, de bonnes raisons d’agir comme il le fait. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’extraordinaire d’un premier tome servant de prologue à l’histoire, mais j’espérais en sortir l’eau à la bouche. Que nenni ! Je me suis ennuyée et j’ai failli abandonner en cours de route ! Le héros débite des platitudes à la queue leu leu et son analyse du monde manque cruellement de profondeur. Certes, ce qu’il dit est souvent vrai, mais je n’ai pas eu besoin d’ouvrir la BD pour le savoir. L’attente de l’événement qui va mettre en route le récit traîne donc un peu trop en longueur pour moi. Si je comprends les raisons de cette longueur pour transcrire l’état d’esprit du tueur, je pense que la moitié du tome voire un peu plus aurait largement suffi. Mais là, 60 pages d’attente, c’est trop long pour l’assassin et c’est trop long pour moi.

La seconde raison qui m’avait fait acheter cette BD après l’avoir feuilletée, c’était le traitement des couleurs. Toute la BD est très terne et alterne les palettes de bleu allant des tons vert vers des tons mauves. Une colorisation bien froide qui s’attache parfaitement au scénario. Le trait est très beau avec une jolie utilisation des ombres et une belle découpe des cases qui donne du dynamisme à un scénario trop lent.

En bref, un avis très mitigé, car si j’ai été désappointée par le scénario, j’ai été bluffée par les magnifiques planches de cette BD. Malheureusement pas assez pour acheter la suite, mais suffisamment pour ne pas rejeter l’idée de la lire si elle échoue entre mes mains. Qui sait, le deuxième tome pourrait me faire changer d’avis ? Par contre, si vous êtes plus patient que moi, et que vous aimez les huis clos, vous pouvez vous jeter dessus. 😉

 

Note : 2.5/5

2

b3566-challengetriathkonun-genre-par-mois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s