Romans

Les Derniers Guerriers du Silence – tome 1

Titre : Les Derniers Guerriers du Silence, tome 1 « Le Chant Premier »

Auteur : Yoann Berjaud

Ma quatrième de couverture :

Dans un futur lointain, l’humanité a colonisé l’espace à la recherche d’autres formes de vie et de nouvelles planètes où vivre. Si la conquête spatiale s’est bien passée, l’unique rencontre avec une nouvelle forme de vie a laissé à l’humanité un goût terriblement amer. Les Scaythes d’Hyponéros en tant que serviteurs du Néant désiraient plus que tout la destruction de l’Univers et sans les Guerriers du Silence, toute forme de vie aurait péri.

Après la guerre, le temps a suivi son cours, pansant les plaies, mais laissant de terribles cicatrices et une grande méfiance aux humains envers toute autre créature vivante. C’est ainsi que l’Amiral Sékhem se voit confier la mission de détruire un étrange objet sphérique potentiellement dangereux. À la tête de sa flotte, poussée par une conviction qui la dépasse, elle refuse cependant de faire feu avant d’en savoir plus…

Mon avis :

En matière de Science-Fiction, je m’y connais bien plus en séries télévisées et en films qu’en livres. Je me suis donc plongée à tâtons dans ce livre qui m’avait séduit pour sa couverture et son auteur français.

Dès les premiers chapitres, j’ai été prise d’une petite frayeur au vu de l’avalanche d’informations sur l’Univers que je ne connaissais pas, n’ayant pas lu les romans de Pierre Bordage, son créateur. Une petite pause et un petit carnet pour prendre des notes me voilà repartie. Finalement, le carnet me servira plus pour répertorier les différents personnages et leurs liens que pour suivre l’histoire en elle-même. En effet, Yoann Berjaud a su transmettre les clés utiles à la compréhension des événements aux bons moments sous la forme de textes issus de mémoires ou de traités historiques en début de chapitre. C’est très agréable à lire et beaucoup moins lourd qu’une chronologie ou qu’un index.

D’ailleurs, l’écriture est très fluide et on tourne les pages sans s’en rendre compte. N’ayant rien sur quoi buter, on peut se plonger tout entier dans le récit qui dose habilement action et moments plus calmes. Pour les étourdis et les gens qui lisent plusieurs titres à la fois comme moi, je conseille quand même de noter le nom des différents protagonistes afin de ne pas trop se perdre dans les questionnements de type : « Ah ! Tiens, mais il n’était pas mort lui ?! » Sans vous en dire trop, dans cet univers ça peut se révéler utile. 😉

Au premier abord, quand je vois un récit avec autant de personnages, je me méfie, car les auteurs ont tendance à partir dans la caricature pour éviter que leurs personnages ne se ressemblent. Ce n’est heureusement pas le cas ici. J’ai pu facilement trouver des protagonistes à détester et d’autres à adorer. Les personnages féminins notamment, ne sont pas (Dieu merci) fleurs bleues ou masculinisées à souhait. Si certaines sont plus fortes que d’autres, ce n’est pas parce que leur deuxième prénom est Rambo, mais simplement parce qu’elles ont été entraînées ou parce qu’elles ont des ressources que les autres n’ont pas. Elles n’ont pas toutes été cantonnées aux seconds rôles type logistiques et secrétariat et c’est pareil pour les hommes, les personnages sont travaillés et c’est agréable.

L’ambiance générale du livre flotte, quant à elle, entre mystique et religion. Cela ne m’a pas vraiment dérangée, car il n’y pas vraiment de jugement porté si ce n’est celui de dire que le fanatisme ne mène jamais à rien de bien. C’est plus un appel à l’harmonie avec soi-même et avec le reste de l’univers qu’un message religieux à part entière et puis c’est le thème du livre donc bon…

Quoi qu’il en soit, j’ai bien aimé ce livre. Tellement que je me suis procuré le tome 2 dès que je l’ai eu fini. Je vous dis donc à bientôt !

4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s