Romans

Pernelle et Nicolas Flamel

Titre : Pernelle et Nicolas Flamel

Auteur : Janine Durrens

Résumé :

Les tribulations de la célèbre Pernelle, de son enfance en Limousin jusqu’à sa disparition avec Nicolas Flamel, sur fond historico-romantique.

Mon avis :

Pernelle et Nicolas Flamel… En écrivant ces mots, j’ai envie de crier au scandale. Qui a eu l’idée d’un titre pareil ? Oui c’est vendeur, mais après que fait-on quand un livre qui aurait pu plaire à un public se retrouve dans les mains d’un autre, mécontent d’avoir été floué ? Car, personnellement, je me sens flouée. J’ai acheté un livre qui devait me raconter la vie de Pernelle ET Nicolas, pas une biographie romancée de Pernelle où Nicolas Flamel n’apparaît que durant la dernière partie. Je trouve cela dommage, car c’est un livre qui aurait pu me plaire sans qu’on me le vende pour ce qu’il n’est pas. Ce qui aurait pu m’éviter une juste déception quand j’ai découvert mon erreur de ne pas l’avoir feuilleté avant de le prendre. Honnêtement, est-ce que l’auteur n’aurait pas pu se contenter d’un Pernelle Flamel ? Cela restait tout aussi accrocheur et ça avait le mérite de ne pas être mensonger…

Cela étant dit, l’histoire en elle-même me laisse un peu mitigée. S’il y a eu des moments où j’ai été entraînée dans le récit, il y en a d’autres où je me suis un peu ennuyée. La Pernelle de ces pages était un peu trop « fleurs bleues » pour moi et la narration manquait cruellement de rythme. Les descriptions vestimentaires trop répétitives ne sont pas tellement à mon goût, même si je conçois que cela peut plaire à un certain public.

Malgré tout, les personnages sont assez attachants et on partage facilement les chagrins de Pernelle. Les côtés parfois candides de l’héroïne n’ont pas suffi pour me la rendre insupportable et j’ai pris plaisir à la voir mûrir au fil des pages tout en gagnant en ouverture d’esprit et en sérénité.

Le récit se mêle bien au côté historique de l’histoire et on en apprend beaucoup sur la façon de vivre de l’époque. Notamment sur la façon dont était organisée la ville de Paris, avec ces guildes, ces prévôts… ainsi que sur les mœurs populaires qu’on a tendance à imaginer plus strictes à cause du pouvoir religieux. J’avoue cependant ne pas avoir vérifié la véracité des événements relatés puisque dans l’ensemble rien de choquant ne m’a sauté aux yeux et que le but de ma lecture n’était pas tant le contexte historique.

2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s