Romans

Genesis

Titre : Genesis

Auteur : Bernard Beckett

Traducteur : Laetitia Devaux

Illustrateur : Séverin Millet

Résumé : 

Anax est prête à affronter le jury. Pendant cinq heures, face à trois examinateurs, elle va montrer qu’elle connaît parfaitement son sujet. Mais plus elle en dit, plus elle referme son propre piège…

Quand la philosophie est au cœur du suspens… Que signifie être un humain?

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas faire mon propre résumé, car celui de Gallimard est juste parfait.

Mon avis :

Ce livre traînait dans ma PAL depuis un bout de temps. Il faut dire que sa couverture ne fait pas du tout, mais alors pas du tout envie. À tel point que je me demandais qu’est-ce qui avait bien pu me prendre d’acheter une horreur pareille ! Je suis désolée pour la personne qui s’en est chargé, mais c’est vraiment une des couvertures les plus moches qu’il m’ait été donné de voir ! Le plus triste c’est que cet horrible écrin cache une petite perle de la littérature jeunesse SF.

Pour être sûre de le lire une bonne fois pour toutes, je l’avais intégré au challenge ABC 2013 et cela a été une très agréable surprise ! Si la fin se laisse rapidement deviner, elle n’est pas le point le plus intéressant de ce roman. L’attrait réside dans le cheminement à tendance philosophique que prend le récit pour parvenir à sa conclusion. Tout l’intérêt de ce roman est de réfléchir à notre définition de l’humanité et à la façon dont nous nous percevons par rapport aux autres espèces. En quelques pages, l’auteur parvient à traiter de nombreux sujets tels que la notion d’utopie, l’hégémonie de l’être humain ainsi que des déviances que ces notions génèrent quand elles sont poussées dans leurs extrêmes.

Selon moi ce serait même un texte très intéressant à étudier au collège afin d’éveiller les jeunes esprits aux nombreuses problématiques avancées dans le débat qui se déroule entre l’héroïne et les examinateurs. Le livre en lui-même ne fait que 200 pages, mais la façon dont il est écrit peut décourager les non-philosophes. Cependant, je pense sincèrement qu’avec l’encadrement d’un adulte qui ouvre le débat et qui pose des questions pertinentes, ce livre est un vrai bijou de la littérature jeunesse.

Ma plus grosse déception concernant ce livre, c’est le dénouement que j’ai vu venir dès les premières pages. Néanmoins, je n’avais pas imaginé avec quel machiavélisme l’un des protagonistes de l’Histoire allait assurer sa victoire. En bref, si la couverture n’était pas si… je n’ai pas de mots… et si la fin ne m’avait pas si peu surprise, j’aurais fait de ce livre un coup de coeur. Cela reste tout de même une excellente lecture que je recommande.

4

Bannière Challenge ABC 2013

2 réflexions au sujet de « Genesis »

Répondre à belykhalil Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s