Manga

Cage of Eden – tome 1

Titre : Cage of Eden – Tome 1

Auteur : Yamada Yoshinobu

Traducteur : Florent Gorges

Résumé : 

On devrait toujours faire attention à ce qu’on souhaite.

C’est ce qu’Akira qui voulait une nouvelle vie a dû penser après le crash de son avion sur une île déserte. Mais pour lui, pas le temps de se lamenter : l’île est plus mystérieuse que déserte et il doit à tout prix retrouver ses amis, surtout sa si jolie amie d’enfance…

Mon avis :

Au premier abord, la couverture laisse plus penser à un shonen allant vers le seinen qu’à un seinen pur et dur, mais pour sa défense la couverture française est nettement plus belle et proche de l’ambiance du manga que la couverture originale (on dit merci @Sedeto) ! Si on met de côté le genre, le scénario m’a semblé avoir tout du revival de Lost, mais en manga. Autant vous dire que ce n’était pas gagné, et pourtant… Cage of Eden ne tire pas trop mal son épingle du jeu.

Le scénario s’éloigne finalement de Lost même si les causes du crash restent assez étranges. L’intrigue de « base » concernant la survie laisse petit à petit la place à une intrigue un peu plus fouillée misant sur la psychologie des personnages. On retrouve donc finalement notre seinen pour le perdre aussi vite ! Si l’idée est intéressante, le titre manque pas mal de dynamisme, principalement à cause de caractéristiques très shonen qui tombent sur le lecteur aux moments les plus inopportuns… Les fans de petites culottes et de fan service adoreront, les autres auront comme moi envie de passer leur chemin. De plus, le scénario de ce premier tome souffre de quelques facilités. La plus frappante et qui me reste en tête est la présence d’un ordinateur portable qui (1) a survécu au crash sans dommage (2) a une batterie apparemment surpuissante (3) possède, comme par hasard, des informations capitales pour assurer la survie des personnages… Enfin, je ne sais pas vous, mais moi je trouve tout cela un peu gros, aussi gros en fait, que les cases où on voit un intérieur d’avion niquel avec des sièges plus propres et bien soignés que ceux du dernier TGV en première classe… À croire que l’auteur a oublié qu’il y avait eu un crash…

Ce premier tome est donc plutôt moyen pour la pure fan de seinen que je suis : trop de facilités et de fan service, mais d’un autre côté, une histoire qui pourrait se révéler intéressante avec des idées plutôt originales au niveau du scénario. Je pense donc que je vais me procurer le deuxième tome avant de prendre une véritable décision concernant la poursuite de cette série.

2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s