Romans

Zazie dans le métro

Titre : Zazie dans le métro

Auteur : Raymond Queneau

Résumé : 

Zazie est une préadolescente plutôt turbulente dont la vie est assez mouvementée. Pas si surprenant quand on voit la bande de joyeux lurons qui gravitent autour d’elle durant son week-end parisien. Pourtant, cela ne semble pas déranger plus que cela la petite fille qui n’a qu’une obsession : le métro. Manque de chance, les employés sont en grèves, et Zazie manifeste son mécontentement avec une certaine verve…

Mon avis :

Cela faisait un bon moment que j’avais envie de découvrir un des romans de Raymond Queneau. Je voulais débuter ma découverte avec Les fleurs bleues, un livre conseillé par un de mes professeurs de linguistique, mais c’est Zazie dans le métro que j’ai trouvé dans un vide-grenier. En piteux état d’ailleurs…

Comme je m’y attendais, les jeux de mots sont très présents et donnent un certain charme au texte. On navigue entre jeu phonétique, argot et invention de mots, le tout s’adaptant parfaitement à l’aspect narratif. J’ai été un peu plus surprise et déstabilisée par le mélange des styles. Queneau introduit, en effet, avec le plus grand naturel des mots peu usités et d’autres appartenant au langage soutenu au beau milieu d’un discours courant, voire même vulgaire.

Cet aspect particulier m’a assez surprise, car j’ai remarqué qu’il y avait une édition jeunesse de ce roman. Ayant été moi-même plutôt contrariée dans ma lecture par la vulgarité de certains personnages, surtout Zazie, je m’étonne de voir qu’on pourrait vouloir mettre entre les mains d’un enfant ce genre de texte. Je m’imagine à 12 ans allongée sur mon lit avec un dictionnaire, interrompant régulièrement ma lecture, pour chercher la signification de terme de linguistique et autres, pour retomber 4 lignes plus tard sur un joyeux « mon cul » de Zazie… Bonjour, la cassure de rythme dans la lecture !

Est-ce cet aspect-là ou un autre, j’avoue ne pas avoir vraiment accroché à l’histoire que j’ai trouvée sans intérêt. Je n’ai pas réussi à rentrer dans le texte. Déformation professionnelle probable : j’avais envie de tout corriger. Même lorsque j’ai réussi à passer outre les « fautes », l’histoire m’a profondément ennuyée à tel point que j’aurai préféré mater un épisode de « Plus belle la vie » ou des « Experts »plutôt que de continuer ma lecture !

C’est donc une grosse déception pour moi, mais cela ne m’empêchera pas de retenter ma chance avec un autre titre, juste pour voir. Si vous avez des suggestions, je suis tout ouïe. 🙂

Bannière Challenge ABC 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s