Romans

Le trône de fer – Intégrale I

Titre : Le trône de fer – Intégrale I

Auteur : Georges R. R. Martin

Traducteur : Jean Sola

Résumé :

Le continent Westeros, autrefois gouverné par 7 rois, est désormais uni sous la bannière d’un seul souverain. Les sept royaumes durent cette unification aux Targaryens, puissante famille dont les aïeuls conquirent Westeros à dos de dragons. Néanmoins, depuis une vingtaine d’années, ces derniers ne gouvernent plus le royaume unifié. La consanguinité, dont les mariages successifs au sein des fratries sont responsables, finit par engendrer des rois à la stabilité mentale précaire.

Poussés par la terreur et fureur déchainée par les derniers forfaits perpétrés par le roi Aerys II, les royaumes se soulevèrent sous les bannières de Robert Baratheon et de Eddard Stark. Vainqueur de la guerre, Robert Baratheon fut désigné comme roi et les Targaryens, assassinés hormis les deux derniers nés qui réussirent à fuir sur le continent sud.

L’histoire débute une quinzaine d’années après les faits. Robert Baratheon n’est malheureusement pas à la hauteur du poste qui lui a échu. Sa main, Jon Arryn, est décédée dans des conditions troubles. Ne faisant plus confiance à personne venant de la capitale, Robert se tourne vers son vieil ami : Eddard pour remplacer Jon. Mais ni l’un, ni l’autre, ne sont prêt à affronter les complots qui s’ourdissent à la Cour.

Mon avis : 

C’est la série télévisée qui m’a donné envie de lire le livre. Je me demandais si elle était aussi fidèle aux romans qu’on le disait et je n’ai pas été déçue. Hormis quelques détails, la série respecte à la lettre le livre et les personnages sont fidèles à ceux de l’auteur à quelques exceptions près. Tout d’abord, les acteurs sont plus vieux que les personnages, mais ça se comprend assez au vu de l’histoire. Un peu rude d’obliger des enfants à tourner certaines scènes et puis j’imagine que c’est bien moins choquant. Mais ce qui m’a le plus interpellé c’est le choix de l’acteur interprétant Tyrion Lannister. D’accord, Peter Dinklage est un homme de petite taille, mais ils auraient pu l’enlaidir un peu parce que Tyrion n’est pas seulement petit, il est très laid et Peter… est très mignon…

Concernant le livre plus précisément, la découpe des chapitres est très intéressante. En effet, le fait que chaque chapitre soit centré sur le point de vu d’un personnage met en valeur la psychologie de chacun d’entre eux et permet de voir l’histoire sous plusieurs angles. Difficile alors de voir les choses en noir ou blanc. Chaque personnage a ses propres raisons, ses forces et ses failles. Ils ont tous leur opinion sur les évènements et cela renforce l’identification du lecteur.

Du point de vue de l’ambiance, le roman est très réaliste. Le monde créé par Georges R. R. Martin soutient la comparaison à celui de J. R. R. Tolkien. En avançant dans l’histoire,  on se rend compte qu’on n’a pas seulement à faire à un seul continent, mais à un monde entier dont on entrevoit, peu à peu, l’existence. J’ai même fait une reproduction de la carte, histoire de ne pas avoir à tourner sans cesse les pages pour savoir où se situait l’action. J’ai aussi fait une liste des personnages sous forme d’arbres généalogiques et d’alliances pour pouvoir m’y retrouver dans tous ces personnages ! Certains naissent, d’autres disparaissent, d’autres encore meurent ou apparaissent, Georges M. nous met d’ailleurs bien en mal de prédire ce qu’il va advenir des personnages qu’on suit. Ici, point de héros de l’histoire, chaque personnage a son rôle à jouer et est important à sa façon.

Rien n’est prévisible et on passe une partie de notre temps à tenter de dénouer le vrai du faux.

fantasybadge

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s